L’APA n’est pas contre le développement de Piau-Engaly

Mises en cause dans le bulletin municipal d’Aragnouet d’octobre 2010 pour des « procédures allant à l’encontre des projets initiés sur la commune« , les personnes morales incriminées (AZUREVA, APA, Mairie de Vignec) ont demandé un droit de réponse. Celui-ci est paru dans cette même publication plus d’un an après.

Voici la teneur de la réponse d’APA :

« Mis en cause dans le bulletin municipal d’octobre 2010, l’APA précise que les recours qu’elle a été contrainte d’effectuer (15 au total d’après le bulletin municipal) n’étaient pas contre le développement de Piau-Engaly, mais contre l’illégalité des projets.
Ce n’est pas l’APA qui a créé les causes d’annulation du Plan Local d’Urbanisme et des permis de construire, mais c’est la transgression de la règlementation qui a été sanctionnée par la justice.
Accusée de recours abusifs, menacée de représailles (bulletin municipal de décembre 2004), l’APA a eu raison de douter de la légalité des dossiers.
Mais l’APA ne se contente pas uniquement de contester, l’association émet également des propositions. C’est ainsi qu’en mars 2010 des orientations d’urbanisme pour le développement immobilier de Piau ont été adressées au Maire et au conseil municipal, un dialogue a été sollicité, mais notre démarche est restée vaine.
Il est temps de cesser d’improviser, M. le maire, le développement de Piau-Engaly exige un peu plus de sérieux et de sérénité. »

Alain Leblond, Président de l’APA

Téléchargez l’intégralité du droit de réponse :

  Droit de réponse (641,4 KiB, 492 hits)

This entry was posted in Infos...et mises au point and tagged , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>