A propos de l’A.P.A

C’est en 1994, à l’initiative d’un groupe de résidents copropriétaires de Piau-Engaly qu’est créée l’association « Aragnouet Piau-Engaly Avenir ».

Ces fondateurs, en majorité des propriétaires d’appartements à Piau Engaly, se sont toujours considérés comme des habitants de la commune d’Aragnouet dont Piau n’est après tout que le quartier le plus récent.

L’A.P.A. n’est pas une sorte de cellule corporatiste défendant des intérêts particuliers mais une association qui prône dans ses statuts une double solidarité :

  • Solidarité communale et solidarité montagnarde.
  • Tout ce qui affecte la commune ou une partie de celle-ci et tout ce qui touche à l’intégrité de la montagne préoccupe l’A.P.A.

 Depuis sa création, outre l’intérêt de fédérer l’expression solidaire des propriétaires de la station, l’A.P.A. s’était assignée comme vocation, d’être informée régulièrement, de participer en amont à l’élaboration des futures décisions, en partenariat avec les décideurs de la commune.

C’est donc qu’ainsi, au fil des années, l’objectif a été rempli, l’A.P.A. a tissé des liens avec les commerçants, les dirigeants et le personnel de la SEML, les élus et les habitants de tous les hameaux d’Aragnouet.

Parmi les membres de l’A.P.A., il y a certes des propriétaires de Piau, mais aussi des habitants d’Aragnouet, d’anciens résidents, ou des vacanciers.

 Les membres de l’A.P.A. fréquentent la montagne été comme hiver, ils sont attachés à Piau et à Aragnouet. L’Assemblée Générale, organisée à la fin de chaque été sur la station est l’occasion de passer tous ensemble une journée agréable, ponctuée de jeux ou d’une randonnée. Traditionnellement, la journée se terminait par un repas convivial avec les moyens locaux, avec des chants et des danses (*)

Depuis son origine, l’A.P.A. s’efforce d’incarner l’esprit original de ce coin des Pyrénées tiraillé par le nombre et la diversité de ses sites mais unifié par la beauté encore intacte de la montagne.

Le contexte spécifique de Piau impose le respect raisonné de l’environnement pour tous les projets de construction ou de réhabilitation, afin d’aboutir à une vraie station nature.

Ce souci affiché de l’A.P.A. pour le développement harmonieux, s’applique également au hommes qui habitent ces lieux. La seule modification du règlement de ZAC entraînerait de grandes inégalités entre anciens et nouveaux propriétaires à Piau Engaly.

Le combat de l’A.P.A. n’est pas un combat politicien mais un combat idéologique au sens noble du terme puisqu’il ne s’agit pas moins que de justice et d’équité.

(*) Depuis 2005, l’assemblée générale ne peut plus se dérouler à Piau, le Maire, Président de la SEML, n’accepte plus de louer la salle du bâtiment « le pôle » à l’A.P.A.

Comments are closed.